Le blog Carresol : Tendance bois & Décoration

Quelles lambourdes choisir pour son plancher ?

Lire Plus

Qu’est-ce qu’une lambourde exactement ?

Pièce de bois servant essentiellement au support des planchers pour les parquets,  les lames terrasses et pourtours des piscines, la lambourde est un élément essentiel qui assure la stabilité des planchers.

Du fait de leur rôle, les lambourdes sont le plus souvent en pin, en sapin, en chêne ou en bois composite. Le traitement préalable des lambourdes permet d’accroître leur longévité.

Alors que pour l’extérieur, il est conseillé de choisir des lambourdes de la même essence de bois que les lames, cela n’est pas nécessairement le cas pour les parquets situé en intérieur, moins sujets aux dilatations et retraits provoqués par les écarts thermiques et l’humidité variant d’une saison à l’autre.

Les différents types de pose de lambourdes

Il existe deux manières de poser des lambourdes :

  • La pose flottante : elle est idéale pour des surfaces planes, comme une dalle en béton par exemple. Cette pose permet de désolidariser le parquet de son support et de créer une lame d’air.  Elle est également recommandée lorsqu’il existe un risque de remontée d’humidité, auquel cas mieux vaut ajouter un film étanche. Cette pose des lambourdes est également conseillée pour améliorer le confort acoustique, par le biais d’un isolant supplémentaire.
  • La pose clouée ou vissée : les lambourdes peuvent être clouées ou vissées sur des cales situées sur des solives, ou directement sur des plots PVC pour rehausser et régler le niveau de votre futur parquet ou terrasse. La pose clouée des lambourde est très prisée par les professionnels pour les parquets massifs. L’essence de bois choisie est souvent le chêne, connu pour provoquer moins de grincements, bien que d’autres essences puissent également convenir parfaitement. Comme pour la pose flottante, il est possible d’isoler entre les lambourdes dans la pose clouée, de manière à réduire les résonances et à assurer une meilleure isolation thermique.
Lambourde fixée et stabilisé sur plot PVC

Lambourde fixée et stabilisé sur plot PVC – (Source : deckinglaid)

Bien choisir ses lambourdes

Les lames de parquet ou les planches qui formeront le sol final viennent se poser perpendiculairement sur les lambourdes, idéalement dans le sens d’arrivée de la lumière dans la pièce. Les dimensions des lambourdes sont standardisées, aussi bien en longueur qu’en épaisseur. Choisissez la longueur de vos lambourdes en fonction de la taille des lames de parquet et l’épaisseur en fonction de la rigidité à assurer.

La taille, l’espacement, le matériau et le type de pose des lambourdes doit être choisi en fonction du plancher, de la dalle et du parquet. Si vous optez pour un parquet massif, gardez à l’esprit qu’il va durer plusieurs générations… prenez le temps de bien réfléchir avant de le poser, en ne brûlant aucune étape dans le seul but de gagner du temps !

Finition parquet : Barre de seuil et nez de marche 

Lire Plus

Avant de vous lancer dans l’habillage ou la rénovation des sols de votre habitation, prenez le temps de bien réfléchir et de prendre en considération certains points importants comme la fréquence des passages de l’espace à recouvrir, la sécurité et l’esthétique en fonction de vos goûts et de votre ameublement… Pensez également aux petits détails qui peuvent faire toute la différence : les barres de seuil et les nez de marche. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir ces éléments de finition.

Qu’est-ce qu’une barre de seuil et qu’elle est son utilité ?

Une barre de seuil est un accessoire de finition qui assure la liaison entre deux revêtements de sol différents au sein d’un même espace ou entre deux pièces adjacentes (le couloir et la cuisine par exemple). Lorsque la différence de niveau est accentuée, on utilisera plutôt un nez de marche comme ceux que l’on utilise dans les escaliers.

La barre de seuil peut également faire la jonction entre deux revêtements de sol qui n’ont pas le même niveau, auquel cas, elle est appelée « barre de seuil de rattrapage ». Elle permet donc d’éviter un espace vide entre les deux revêtements de sol. Posée au niveau d’une porte ou d’une porte-fenêtre, la barre de seuil marque l’arrêt du revêtement de sol, quel qu’il soit (carrelage, moquette, parquet massif, parquet contrecollé, sol stratifié…).

Outre l’aspect esthétique auquel elle contribue largement, la barre de seuil présente l’avantage d’éviter les déperditions de chaleur, lorsqu’elle est placée au niveau d’une porte.

Barre de seuil et jonction entre deux revêtement de sol

Barre de seuil et jonction entre deux revêtements de sol – (Source : vendorperks)

Les critères de choix pour sa barre de seuil

Le choix d’une barre de seuil se fait essentiellement sur la base de deux critères : le type de revêtement de sol sur lequel vous souhaitez la poser et l’esthétique globale de votre habitation.

Le matériau, la taille, le coloris, la manière dont elles sont installées… tous ces critères sont à prendre en compte lorsque vous faites le choix de vos barres de seuil.

Certains facteurs de choix sont inhérents à l’environnement dans lequel vos barres de seuil seront posées et limitent l’éventail des possibilités. Ainsi, par exemple, seule une barre de seuil adhésive pourra être utilisée sur un sol chauffant, puisqu’il n’est pas possible de percer le sol à cet endroit.

Pensez déco !

Lorsque vous choisissez votre barre de seuil, pensez également à l’impact esthétique qu’elle aura sur l’ensemble de votre décoration intérieure. Bien qu’étant un petit accessoire facile à poser, la barre de seuil a le pouvoir d’habiller votre intérieur et de modifier l’ambiance que vous souhaitez lui donner.  Devant un grand choix de couleurs ou d’essences de bois, prenez le temps de considérer les revêtements de sol existants (ou ceux que vous avez choisi de poser) et l’essence de bois ou la couleur des portes ; pensez également aux meubles environnant l’espace à couvrir. Selon vos goûts, vous pourrez jouer sur la barre de seuil pour créer un impact visuel marquant ou, au contraire, opter pour la discrétion en l’adaptant à l’un des revêtements de sol, de manière à créer une continuité ou une rupture intelligente.

Barre de seuil créant une continuité entre deux revêtements de sol en parquet

Barre de seuil créant une continuité entre deux revêtements de sol en parquet – (Source : howdens)

Poser une barre de seuil

En matière de pose, les barres de seuil peuvent être vissées ou collées, en fonction du support sur lequel elles sont placées. Si vous devez visser les barres sur un sol en béton, un plancher ou un sol en plâtre par exemple, prévoyez un outillage adapté. Choisissez de faire dépasser votre barre de seuil de 1,5 centimètres sur les bords du revêtement, de manière à ce qu’elle recouvre les deux parties intégralement.

Q’appelle-t-on nez de marche ?

Le nez de marche (également appelé « pas de souris » dans certaines régions françaises comme dans le Sud-Est par exemple) désigne la partie de la marche d’un escalier qui dépasse légèrement au-dessus de la contremarche (c’est-à-dire la partie verticale entre deux marches).
Le nez de marche et souvent arrondi ou protégé par un profilé souple et antidérapant.

Le nez de marche est un accessoire de finition qui peut avoir des fonctions multiples :

  • Esthétique : elle participe à l’apparence finale de l’escalier ;
  • Résistance : elle permet de protéger chaque marche et de limiter l’usure due aux passages ;
  • Sécurité : elle a des propriétés antidérapantes et limite les risques de chute dans les escaliers.
Nez de marche en bois en bois clair

Nez de marche en bois en bois clair – (Source : pinterest)

Bien choisir son nez de marche

Le nez de marche doit être choisi en fonction du lieu et de la fréquence des passages, à l’endroit où elle est posée. Ainsi, un nez de marche en caoutchouc conviendra parfaitement à un escalier extérieur sur lequel les passages sont fréquents, par exemple. À l’inverse, dans une résidence où les escaliers sont principalement empruntés par les habitants qui vivent dans le logement, d’autres matériaux pourront être envisagés (bois, PVC, caoutchouc, aluminium).

La sécurité, oui ! Mais n’oubliez pas l’esthétisme

Les nez de marche contribuent à l’esthétique globale de l’escalier. Du fait de leur position sur chaque marche, ils peuvent être discrets et élégants en s’adaptant au revêtement et à la couleur des marches. Ils peuvent également ajouter une touche de modernité et d’originalité lorsqu’ils sont mariés au revêtement des marches. Classiques ou modernes, les nez de marche conviennent à tous les styles et s’adaptent à tous les revêtements.

Si vous avez un escalier en bois ou en carrelage, privilégiez un nez de marche en bois qui offre une harmonie ou un contraste, selon vos goûts, et s’adapte bien à différents matériaux.

Nez de marche en bois sombre sur des escalier en carrelage couleur ciment

Nez de marche en bois sombre sur des escalier en carrelage couleur ciment – (Source : pinterest)

Poser un nez de marche

Les nez de marche sont disponibles en plusieurs dimensions, selon la largeur des marches de votre escalier. Ils peuvent ainsi être coupés pour épouser correctement chacune des marches. Lors de votre achat, il convient de calculer la longueur dont vous aurez besoin pour couvrir chaque marche et de commander une longueur de nez de marche équivalente, voire légèrement supérieure, de manière à éviter les chutes inutiles.

Le nez de marche se pose une fois que le revêtement de la marche est posé. Lorsque l’habillage de la marche est constitué de carrelage, le nez de marche se pose en premier.

 

Quels sont les avantages d’un parquet exotique ?

Lire Plus

De nos jours, les revêtements de sol en bois exotique font partie des choix les plus populaires en Europe, après les parquets en chêne. Très en vogue dans de nombreux types de logements, le bois exotique répond à de nombreux critères en matière d’esthétique, de durabilité, de budget, d’entretien et de choix.

Invitation au voyage et au rêve

Elément principal d’une pièce en raison de son étendue, le parquet tient une place prépondérante et donne le ton au reste de la décoration. Un parquet en bois exotique est une véritable invitation au voyage et au rêve qui crée d’emblée, une ambiance chaleureuse et confortable.
La palette des couleurs que l’on trouve parmi les bois exotiques est très riche. Une fois posé, l’ensemble offre un éventail de tons qui forment une homogénéité parfaite et un style unique. Des essences de bois comme le merbau ou le padouk ont des couleurs vibrantes et profondes. D’autres bois comme le cumaru, le muiracatiara, le jatoba ou encore le doussié offrent un veinage plus prononcé qui vient enrichir l’effet et les teintes de fond.
Comme pour un parquet en chêne ou autre bois « classique », vous aurez le choix entre un parquet massif ou un parquet contrecollé. La différence entre les deux est que le parquet massif en bois exotique est constitué d’une seule essence de bois alors que le parquet contrecollé en bois exotique en contient plusieurs, dont seule la partie visible est constituée de l’essence de bois que vous aurez choisie.

Parquet en Jatoba huilé, invitation au voyage

Parquet en Jatoba huilé, invitation au voyage – (Source : coswick)

Créez une ambiance unique dans chaque pièce

En matière d’esthétique, les parquets en bois exotiques se marient avec tous les styles. De par leur variété, ils se montrent d’une grande versatilité et se combinent avec le type d’ameublement dont vous disposez. Pour accorder votre parquet en bois exotique avec des meubles en bois, préférez cependant des meubles de couleur sombre, du rotin ou du bambou.
Votre parquet exotique vous permettra de créer, presque instantanément, des ambiances ethniques et exotiques au sein de votre habitat.
Pour créer une décoration africaine, ajoutez des tissus et des tapis ethniques qui donneront du caractère à la pièce. Sur les murs, appliquez des nuances de peintures aux tons naturels (marron, doré, cuivré). Jouez avec les tapisseries : des motifs orientaux suffiront à créer une ambiance asiatique, par exemple.
Ajoutez des accessoires en matière naturelle comme l’osier, le raphia et le cuir. Déposez des objets et des bibelots dénichés aux quatre coins du monde sur des tables en bambou ou à même le sol.

Parquet exotique et décoration ethnique

Parquet exotique et décoration ethnique – (Source : bricobistro)

Les nombreux avantages pratiques des parquets en bois exotique

Outre leurs qualités en matière de décoration et l’ampleur de choix qui s’offre à vous, il est important de préciser que les bois exotiques sont naturellement durables et résistent aux insectes, aux champignons et à l’humidité sans qu’il soit nécessaire de les traiter avec un quelconque produit de traitement spécifique.
Alors qu’un parquet en bois massif peut être sensible à la température et à l’humidité, les essences de bois exotiques comme le teck sont idéales pour les pièces humides comme la salle de bains, par exemple.
L’entretien d’un parquet exotique est très simple : il peut être réalisé chaque semaine avec une eau savonneuse (savon noir ménager avec un peu de vinaigre).
Le teck, le merbeau, l’ipé et le doussié doivent être huilés une fois par an au moins, car ils ne peuvent pas être vernis. Cette action permet d’imperméabiliser, de nourrir et de protéger le parquet des taches. Disponible en flacon ou en vaporisateur, l’huile pour parquet se choisit en fonction de la teinte de votre parquet et elle est très facile d’utilisation.

Les parquets en bois exotiques sont le choix de plus en plus de propriétaires de maisons ou d’appartements. Quelles que soient vos motivations, prenez le temps de choisir votre essence de bois afin de créer une ambiance unique et feutrée dans laquelle vous vous sentirez bien chez vous.

Des essences de bois riches et variées aux couleurs profondes

Les essences de bois exotiques sont d’une grande variété, comme en témoigne ce rapide tour d’horizon qui présente une brève description de la provenance et de l’apparence globale des principales essences de bois.

Parquet exotique issu de bois d’Indonésie et d’Asie du Sud-Est

Le parquet en bambou : un bois naturellement blond aux reflets dorés ; il peut avoir des nuances de couleur café après avoir subi un traitement spécial en usine.
Le parquet en kempas, aux couleurs variées allant du rose à l’orange et dont la teinte de référence est le brun rouge;
Le parquet en merbau : un bois exotique offrant un panel de couleurs allant des tons de brun léger au brun rouge foncé.

Parquet exotique en merbau

Parquet exotique en merbau – (Source : yelpcdn)

Parquet exotique issu de bois d’Afrique centrale et occidentale

Le parquet en doussié est un bois qui offre d’agréables nuances allant du brun orangé doré à des tons plus marqués ;
Le parquet en iroko (commercialisé sous le nom de kambala et pouvant également être issu du Brésil), fut utilisé autrefois pour remplacer le teck, en raison de sa palette de couleurs similaires ;
Le parquet en merisier dont les couleurs bruns clairs offrent des reflets mélangeant le rouge et l’acajou;
Le parquet en padouk : un bois à la couleur flamboyante, dans les tons orangés.

Parquet exotique en bois de doussié

Parquet exotique en bois de doussié – (Source : vancouversun)

Parquet exotique issu du Brésil et d’Amérique du Sud

Le parquet en cumaru : également appelé « parquet en teck brésilien », le cumaru présente d’étonnantes variations de blonds ;
Le parquet en jatoba : un bois brésilien aux couleurs riches et variées et dont le rendu diffère à chaque assemblage, mélangeant un fond doré rehaussé de reflets rouges ;
Le parquet cabreuva dont la teinte joue entre le jaune et le rouge rosé ou saumoné jusqu’au rouge-brun foncé ;
Le parquet en massaranduba (séquoia brésilien) au fond brun rougeâtre foncé intensément chaud ;
Le parquet en ipé (Lapacho) qui va du marron profond avec des reflets rouges aux tons jaunâtres desquels ressortent un profond veinage ;
Le parquet en tauari : un bois exotique dont la dominante est la couleur crème ;
Le parquet en muiracatiara ou « bois tigré » qui, comme son nom l’indique, fait apparaître sur fond blond, un veinage formé de rayures naturelles et extrêmement variées.

Parquet exotique en bois de tauari

Parquet exotique en bois de tauari – (Source : andrew garfield)

Comment bien choisir son plan de travail en bois ?

Lire Plus

Pratique, versatile et design !

Le plan de travail constitue la pièce maîtresse de la cuisine. Outre ses avantages pratiques, il fait partie intégrante du visuel en décoration d’intérieur. Choisir un plan de travail n’est pas un processus aussi simple qu’il n’y paraît; voici quelques conseils à lire avant de choisir celui qui deviendra le vôtre.

Hiérarchisez vos priorités

Le plan de travail, c’est la surface sur laquelle on prépare les repas, où l’on dépose les plats chauds et les éléments d’aide à la cuisson. C’est également une surface que l’on va nettoyer une fois le travail en cuisine terminé. Lorsque vous choisirez votre plan de travail en bois, pensez à toutes les étapes de votre activité en cuisine, de manière à faire le bon choix. En réfléchissant à ces étapes, vous pourrez hiérarchiser les aspects de votre futur plan de travail en fonction de leur importance pour vous : résistance aux taches, nettoyage facile, résistance à la chaleur, design, essence de bois utilisée etc…

Un plan de travail en bois disponible pour la cuisine et pour manger dessus... pratique !

Un plan de travail en bois disponible pour la cuisine, pour manger et travailler dessus… pratique ! – (Source : archizine)

Le plan de travail en bois : bien plus qu’un outil pratique

Au-delà de son utilité, le plan de travail aura un impact direct sur le design de votre cuisine. Là encore, il convient de bien réfléchir, car les possibilités sont sans limites !

Le bois est une matière noble et intemporelle qui apporte une touche d’authenticité et de chaleur au design d’une cuisine. Un plan de travail en bois s’adapte à tous les styles. En effet, le choix en matière d’essences étant extrêmement varié, il est facile de marier la couleur, la texture et la surface que vous aurez choisi pour vos éléments de cuisine à votre plan de travail en bois.

Pour concevoir un plan de travail, il existe plusieurs types de bois. Vous pouvez opter pour un plan de travail en  chêne, en hêtre, ou encore en bois exotique comme un plan de travail en teck. Choisissez l’essence qui vous convient en fonction de vos préférences et de l’environnement dans lequel il sera installé. Sachez néanmoins qu’un bois ferme comme les essences exotiques ou les essences plus classiques comme le chêne seront plus résistant aux éventuels impacts, donc moins sujet aux rayures par exemple.

Une fois en place, votre plan de travail s’entretient très facilement, avec une simple éponge et de l’eau légèrement humidifiée et savonneuse. Pour qu’il conserve son aspect initial, évitez tout produit industriel trop agressif : les tâches partent très facilement avec une simple éponge !

Impressionnant plan de travail en bois massif dans la cuisine ! - (Source : home designing)

Impressionnant plan de travail en bois massif dans la cuisine ! – (Source : home designing)

Le bois : allié de tous les styles et de toutes les tendances !

Côté design, le bois se marie avec tous les styles. Vous avez opté pour une décoration industrielle ? un sol ou des murs en béton ciré ? Votre plan de travail en bois massif viendra sublimer votre décoration d’intérieure. En effet, le bois sait s’adapter à tous les styles et crée des contrastes intéressants et audacieux.  Le bois et le béton sont deux matériaux nobles qui se complètent parfaitement en matière de décoration d’intérieur.

Si vous avez choisi une décoration plus cozy, plus authentique, choisissez un plan de travail en bois dont l’essence est naturellement claire, afin de créer une symbiose entre votre plan de travail, les éléments de votre cuisine et la décoration intérieure de votre habitat. Les plans de travail en bois massif apportent de la chaleur dans une cuisine blanche, par exemple, tout en tranchant avec le reste des éléments et en mettant chaque partie en valeur d’un point de vue visuel.

Que vos préférences aillent pour une décoration moderne ou plus authentique, le choix de votre plan de travail doit être rigoureux, en fonction de vos activités, de votre décoration d’intérieur et de vos préférences personnelles. Quoi qu’il en soit, le bois offre un niveau de versatilité inégalé, des avantages en termes d’esthétique, de durabilité et d’entretien non négligeables. Les possibilités sont infinies !

Mariage entre plan de travail en bois et déco industrielle

Mariage entre plan de travail en bois et déco industrielle – (Source : homedit)

LE PANNEAU MURAL EN BOIS

Lire Plus

Le style des murs est un élément clé de la décoration d’intérieur. Souvent, de nombreuses personnes pensent que décoration murale rime avec papier peint. Aujourd’hui, le monde de la décoration regorge de nouvelles idées et offre un éventail de textures, de couleurs et de motifs complexes extrêmement riches pour créer des ambiances uniques. Le panneau en bois est l’une des décorations murales qui rassemblent tous les éléments de cet éventail de caractéristiques.

DECO MURALE : LES AVANTAGES DU BOIS MASSIF

Le bois s’associe à la nature, vous rappelant de vous entourer avec des matériaux les plus simples et naturels possibles.  Il présente l’avantage de bien se combiner avec de nombreux matériaux que l’on retrouve dans l’aménagement des intérieurs contemporains tels que l’acier, le béton ou le verre. C’est un produit noble et design qui s’intègre parfaitement bien avec différents styles de décoration : rustique, industriel, minimaliste…

Lisse, granuleuse, striée… La surface d’un panneau mural en bois massif expose de nombreuses aspérités naturelles. Ces attraits visuels ajoutent de la chaleur et de l’intérêt au mur de votre pièce. Que l’on intègre un panneau mural en bois dans la décoration de sa cuisine, dans sa chambre à coucher ou dans son salon, l’œil sera attiré par son charme élégant. Son aspect chaud nous rapproche de la nature, et exerce une force apaisante sur l’esprit combiné à la sensation de confort que le bois libère.

Panneau mural en bois multiforme

Panneau mural en bois multiforme – ( Source : CarréSol)

LE REVÊTEMENT IDEAL POUR HABILLER VOS MURS

L’essence de bois utilisée impactera les couleurs et les nuances qui ressortirons du panneau décoratif en bois. Du bois classique de nos régions au bois exotique, une large palette de couleurs s’offre à vous. Vous pourrez ainsi choisir un panneau mural qui soit en harmonie avec les tons de la décoration de la pièce, ou, au contraire,  qui soit en rupture pour créer un effet dynamique et audacieux.

Les couleurs mates et intenses sont très à la mode et rendent l’atmosphère agréable et chaleureuse. Tandis que les panneaux muraux blancs conviennent parfaitement au style scandinave caractérisé par la pureté des lignes et la clarté de sa décoration.

Panneau mural en bois blanc

Panneau mural en bois blanc – ( Source : CarréSol)

QUEL MOTIF CHOISIR POUR SON PANNEAU MURAL

Les motifs offrent une dimension sculpturale au panneau mural. Le panneau mural en bois offre un style décontracté et artistique à votre intérieur. Plusieurs motifs renforcent cette appartenance au domaine de l’art : le style carré, déstructuré, entrecoupé, « pixélisé » … La pièce prend une toute autre dimension ! Plusieurs propriétaires ont même choisit de recouvrir la totalité de leur mur avec des panneaux muraux en bois. Car en plus de posséder des propriétés décoratives et spirituelles, le panneau mural en bois constitue une excellente isolation thermique et acoustique !

Panneau mural Noir

Panneau mural Noir – ( Source : CarréSol )