Le blog Carresol : Tendance bois & Décoration

4 idées pour rénover son parquet

Lire Plus

Le parquet est un revêtement de sol qui fait partie de notre décoration intérieure depuis un long moment. En effet, c’est à partir du XVIIe siècle que l’on commence à utiliser le bois comme plancher, pour ces propriétés physiques et thermiques. Depuis, le parquet a vécu bien des modes et des changements mais reste un incontournable de la décoration. Il se décline aujourd’hui en différentes essences, teintes et finitions, et se personnalise à l’infini. Et lorsque que votre parquet ne vous convient plus, vous pouvez le personnaliser et lui donner une seconde vie. Voici quelques idées qui pourront vous inspirer pour rénover votre parquet !

 

Préparer le parquet

Tout d’abord, il est important de savoir que le parquet a souvent été traité avec un verni, une huile, ou de la cire, afin d’être protégé de toutes sortes d’agressions : passages, taches, humidité… Malgré cela, il s’use avec le temps, et on peut observer des rayures et des changements de couleur. D’où l’intérêt de lui redonner un petit coup de jeunesse. Cependant, avant de rénover votre parquet, il sera indispensable de retirer cette couche de protection. Si vous le souhaitez, vous pouvez préalablement reboucher les éventuels fissures et trous avec de la pâte à bois afin de redonner un aspect lisse et uniforme à votre sol. Mais cela dépend du résultat que vous souhaitez.

Parquet abimé

Parquet abîmé (Voir la source)

Peindre un parquet

Votre parquet est abîmé ? Terne ? Ou vous vous êtes simplement lassé de sa teinte ? Il est peut-être temps de le rénover et pourquoi pas de le peindre ! Ce changement radical vous permettra de donner une seconde vie à votre revêtement de sol, tant en terme de décoration qu’en terme de résistance. En effet, avant de peindre un parquet, il faut d’abord le réparer. Vous devez combler les trous, poncer puis dépoussiérer la surface. Deux couches de peinture, avec un intervalle de douze heures minimum entre les deux, sont nécessaires pour peindre un parquet. Concernant le choix de la couleur, cela dépend du style que vous aimez. Pour une déco scandinave, optez pour un parquet blanc. Pour une ambiance design et originale, osez un parquet de couleur. Un parquet gris ou un parquet foncé sera idéal pour une déco industrielle. A vos rouleaux !

Parquet peint en vert

Parquet peint en vert (voir la source)

Poncer un parquet

Pour faire dans la simplicité et l’authenticité, vous pouvez poncer votre parquet. Mais comment poncer un parquet ? Le ponçage nécessite un peu d’huile de coude, mais n’est pas une tâche très compliquée à réaliser. Vous avez uniquement besoin d’une ponceuse à bande pour le centre de la pièce et d’une ponceuse d’angle pour le reste.

Le ponçage permettra de retirer le verni, la cire ou la peinture. Votre parquet retrouvera son aspect d’origine, et reprendra alors sa teinte et sa texture naturelle. Vous obtiendrez ce qu’on appelle un bois brut. Si vous le conserver ainsi, il donnera un esprit nature à votre intérieur. Vous pouvez compléter cette déco rustique avec un tapis, des plantes et des coussins afin de la rendre plus chaleureuse.

Attention cependant à ne pas abîmer votre sol, ce dernier n’étant pas protégé.

Cuisine style industriel - Parquet Brut

Cuisine style industriel – Parquet massif chêne brut (voir la source)

Blanchir un parquet

Si vous n’avez pas envie de complètement repeindre votre parquet, vous pouvez jouer sur les nuances en le blanchissant. En effet, le rendu ne sera pas uniforme et apportera clarté et cachet à votre intérieur. Il existe trois façons de blanchir un parquet. Vous pouvez utiliser une lasure blanche, une huile cire blanche, ou de l’eau de javel. Pour plus de précisions quant à l’application de chacun de ses produits, n’hésitez pas à consulter notre guide pour blanchir un parquet. Un bois blanchi vous permettra de créer un style scandinave, ou simplement d’illuminer une pièce ou d’apporter une touche de modernité. Un parquet clair vous laisse dans tous les cas la liberté de créer l’ambiance que vous souhaitez.

Chambre parquet blanchi

Chambre parquet blanchi (voir la source)

Mixer un parquet avec un autre revêtement de sol

Pour ceux qui sont friands d’originalité, vous aimerez cette tendance déco. Le mix des matières est plus que jamais présent dans nos intérieurs. Cette tendance s’étend même aux revêtements de sol. On n’hésite plus aujourd’hui à poser du parquet avec du carrelage, des carreaux de ciment ou du marbre. Il est également possible de réaliser des incrustations d’autres matériaux nobles dans le parquet, comme le marbre, le jean ou le terrazzo par exemple. Laissez libre cours à votre imagination, et associer votre parquet selon vos envies et le style de votre décoration.

Parquet chêne et marbre point de Hongrie

Showroom CarréSol Paris 17e – Parquet chêne et marbre (Point de Hongrie Massif Chêne Pure)

 

Précautions à prendre avant de rénover un parquet

Avant de vous lancer dans un projet de rénovation, vous devez vous renseigner sur votre revêtement de sol, car les possibilités de rénovation dépendent du type de parquet que vous possédez. Dans un premier temps, assurez-vous qu’il s’agisse bien d’un parquet, le sol stratifié étant seulement une imitation du bois.

En terme de parquet, il existe le parquet massif, composé exclusivement de bois noble, et le parquet contrecollé, qui lui est organisé en trois couches de bois. La première couche, appelée couche d’usure, est constituée de bois pur tandis que les deux dernières couches sont constituées de bois composite ou d’un panneau de fibre à haute densité (HDF).  Ces deux parquets ne se composent pas des mêmes matériaux, et ne peuvent donc pas subir les mêmes traitements. Un parquet massif est robuste et solide; il peut alors supporter plusieurs ponçages intensifs au cours de sa vie. Tandis qu’un parquet contrecollé ne peut être poncé que légèrement, et un nombre de fois limité (6 fois au maximum). Bien sûr, cela peut différer en fonction de la qualité de votre parquet, et l’épaisseur de bois noble qu’il comporte.

Il est également important de savoir que l’essence de bois de votre parquet aura un impact sur la façon de le rénover et les produits que vous pouvez potentiellement utiliser. Si vous avez un doute sur de la composition de votre parquet, n’hésitez pas à contacter le fabricant ou le revendeur, qui saura répondre à vos questions.

Retrouvez tous nos produits de finitions pour parquet sur notre site : www.carresol-parquet.com

Parquet Vintage ou design: quelle finition choisir pour son plancher ?

Lire Plus

Choisir un parquet comme revêtement de sol, c’est s’assurer de donner du cachet à son intérieur. De plus, le parquet à la capacité de s’adapter à tous les styles, grâce aux nombreuses essences de bois disponibles ainsi qu’aux multiples finitions que l’on peut lui apporter. Il faut savoir que chaque essence de bois et chaque partie du bois possède ses particularités techniques et visuels. Cela se traduit principalement par la présence de taches ou nuances, et une résistance variable. Nous allons vous parler avec plus de précisions de ces différents parquets, qui pourront changer le style de votre intérieur !

Parquet Vintage

Si vous souhaitez acheter un parquet pour votre intérieur vintage, vous pouvez opter pour un parquet qui comporte des nœuds. Les nœuds sont ces taches foncées que vous pouvez observer sur certaines lames de parquet. Ils ne sont par ailleurs pas uniquement présents sur le parquet, mais également sur tout autre objet en bois. Si votre parquet contient des nœuds, c’est qu’il provient de l’aubier, cette partie du tronc d’arbre qui se situe sous l’écorce. C’est grâce à cette proximité avec la base des branches de l’arbre, que l’on peut obtenir des nœuds à la découpe. Ils apportent un coté nature et authentique, qui donnent au parquet un style vintage plein de charme. On peut retrouver sur un parquet plus ou moins de nœuds. Leur taille varie, tout comme le prix du parquet. Il est bon à savoir qu’un parquet qui présentent de nœuds aura tendance à être moins cher qu’un parquet sans nœuds.

Séjour parquet vintage

Intérieur vintage – Parquet avec nœuds (Voir la source)

Parquet Design

Il existe aussi bien évidemment des parquets sans nœuds, ou avec très peu de nœuds, qui permettent d’obtenir un style de parquet plus moderne. Le bois utilisé pour réaliser ce type de parquet a été récupéré dans le cœur du tronc d’arbre, également appelé duramen. Le bois, à cet endroit-là, ne comporte pas de défaut, ou presque, car il est protégé par les autres couches de bois. Pour un intérieur design et une déco chic, le parquet sans défaut est idéal. Il est épuré et a un rendu plus homogène qu’un parquet avec des nœuds. Il sera parfait pour une pose à motifs, comme le point de Hongrie par exemple, qui est devenu très tendance cette année.

Intérieur design - Parquet point de Hongrie sans nœud

Intérieur design – Parquet point de Hongrie sans nœud (Point de Hongrie massif Chêne aspect bois brut)

Choix du bois

Il n’existe officiellement pas de classification du bois pour différencier les parquets avec et sans nœuds, mais on peut parler du « choix du bois », ou de « qualité du bois ». Les termes « rustique » ou « campagne » sont utilisés pour qualifier les parquets avec des nœuds et des contrastes sur le bois ; et les termes « select » ou « premier » pour qualifier des parquets sans nœud et plus homogènes. A vous de choisir maintenant !

Parquet avec nœuds VS parquet sans nœud

Parquet avec nœuds VS parquet sans nœud (Parquet contrecollé Chêne AlaskaParquet contrecollé Chêne Alps)

 

Retrouvez tous nos produits et réalisations sur www.carresol-parquet.com

Devis gratuits et RDV personnalisés

Comment entretenir son parquet ancien ?

Lire Plus

80% des parquets neufs posés en France sont des parquets vitrifiés (ou vernis, ce qui est équivalent). Concrètement, ils sont recouverts d’un film invisible permettant d’éviter les rayures ou les dommages causés par d’éventuelles taches. Cependant, cela est différent si vous possédez un parquet d’une ancienne époque qui n’a pas reçu les mêmes finitions que les plancher usinés d’aujourd’hui. Pour entretenir son parquet ancien vous avez le choix du traitement de surface qui le protégera permettant d’assurer sa longévité et son aspect authentique inimitable.

Les traitements pour entretenir son parquet ancien

  • Le vitrificateur pour parquet

Il y a encore quelques années, les vitrificateurs durcissaient et s’écaillaient avec le temps. Cela n’est plus le cas pour les nouveaux vitrificateurs pour parquet, qui peuvent tout à fait être utilisés pour entretenir son parquet ancien. En fonction de votre parquet et de l’aspect que vous souhaitez lui donner, il vous faudra choisir le produit vitrifiant le plus adapté. Vous aurez le choix entre un aspect brillant, satiné ou mat. Par ailleurs, vous pourrez également choisir la teinte du vernis, sachant qu’il existe également des vernis incolores.

Avant de vitrifier votre parquet ancien, prenez le temps de le préparer. Si nécessaire, vous devrez remplacer les lames abimées, reboucher les trous et les fissures et peut-être traiter le bois. Poncez ensuite le parquet dans le sens des veines du bois puis dépoussiérez-le. Si votre plancher était ciré, vous pourrez appliquer une couche de fond dur (primaire), à l’aide d’un pinceau en couches successives. Appliquez ensuite le vitrificateur avec un rouleau, toujours dans le sens des veines du bois. Pour que votre vitrification soit efficace et durable, mieux vaut appliquer trois couches de produit.

Appliquer un vitrificateur pour parquet

Appliquer un vitrificateur pour parquet – ( Source : home design ideas)

  • L’huile pour parquet

L’avantage d’un parquet huilé est de mettre en valeur les bois bruts et la beauté d’un parquet. L’huile pour parquet pénètre dans le bois, enrobant les fibres du bois et peut avoir une finition mate ou satinée. Contrairement au parquet vitrifié, un parquet huilé nécessite un entretien régulier avec une nouvelle couche d’huile appliquée tous les 6 à 12 mois.

Il existe plusieurs types d’huiles : végétales, modifiées, teintées ou cires : vous choisirez celle qui vous convient en fonction de vos préférences et de la finition que vous souhaitez obtenir.

Pour huiler un parquet ancien, un ponçage s’impose si le plancher porte encore les traces d’une finition antérieure et des produits d’entretien utilisés au fil du temps. Après avoir soigneusement dépoussiéré le sol, appliquez l’huile à l’aide d’un rouleau ou d’un chiffon, jusqu’à trois couches, en attendant une heure entre l’application de chaque nouvelle couche. Une fois la dernière couche appliquée, laissez sécher le parquet pendant une douzaine d’heure et prenez garde de ne poser aucun objet qui puisse marquer le sol au cours des dix jours qui suivent (meuble, tapis etc.).

ancien parquet huilé, protégé en profondeur

ancien parquet huilé, protégé en profondeur – ( Source : apartmenttherap)

  • La cire pour parquet

Autrefois, la cire était la seule finition existante. Elle est aujourd’hui synonyme d’authenticité et forme un choix tout naturel pour les adeptes du parquet massif « classique ». Chargée d’histoire en raison de son apparence, de son odeur et de ses bienfaits, la cire est une couche protectrice dure qui remplit et sature les pores du bois, qui patine et sublime les parquets haussmanniens, les parquets massifs en point de Hongrie ou en dalles de Versailles au fil du temps.

Pour cirer un parquet ancien, il convient de le poncer puis de le dépoussiérer, comme cela est le cas pour le parquet vitrifié ou le parquet ciré. La cire peut ensuite être appliquée avec un chiffon adapté, en trois couches successives. Une fois que la cire est sèche, vous devrez polir votre parquet qui paraîtra d’un brillant éclatant.

Ancien parquet ciré, une fine pellicule protectrice se forme à sa surface

Ancien parquet ciré, une fine pellicule protectrice se forme à sa surface – ( Source : pint)

Notre conseil pour entretenir son parquet ancien

Comme pour tout bel objet ou élément de décoration, chacun a ses préférences. L’avantage de l’huile, dans le cadre de l’entretien d’un parquet ancien, est qu’elle permet de traiter le bois naturellement, tout en respectant l’environnement. Elle pénètre également dans le bois en profondeur et le protège efficacement contre les taches. Son application est simple et rapide.

Au cours des dernières années, l’huile pour parquet est devenue un grand classique pour entretenir son parquet ancien. Naturelle, elle a la réputation de protéger le bois contre la poussière, l’humidité, les moisissures et même les insectes. Idéalement, l’huile doit être appliquée deux fois par an – utilisée sans additif ou autre solvant comme de la térébenthine par exemple – et votre parquet peut ensuite être nettoyé avec du savon noir.

La cire traditionnelle offre un très beau rendu pour les parquets anciens, mais nécessite un entretien régulier qui conduit de nombreux propriétaires de parquets anciens à migrer vers la vitrification.

Quel que soit votre choix, il est important de bien protéger votre parquet ancien. La finition pour laquelle vous opterez aura une incidence sur l’entretien ainsi que sur l’aspect visuel de votre parquet. Il convient donc de la choisir en fonction de vos goûts et de votre mode de vie, tout en respectant les règles d’application et d’entretien selon la finition, afin que votre parquet conserve durablement sa beauté naturelle.

Entretenir un parquet ancien, c'est lui donner une seconde vie !

Entretenir un parquet ancien, c’est lui donner une seconde vie ! ( Source : rawlins)

Finition parquet : Choisir entre un parquet huilé et un parquet vitrifié

Lire Plus

Une multitude de possibilités s’offre à vous lorsque vous achetez un parquet. Vous devez principalement vous intéresser à l’essence de bois, la largeur des lames, la finition et la pose de parquet. Nous allons vous guider dans le choix de votre finition. Cette décision est importante car la finition a un impact sur l’aspect esthétique de votre sol ainsi que sur son entretien et elle a pour objectif de protéger votre parquet. Les principales finitions appliquées aujourd’hui sont l’huile et le vernis (ou vitrificateur). Découvrez quelles sont leurs caractéristiques.

Le parquet vitrifié

Le parquet vitrifié, autrement appelé parquet verni, est le parquet le plus répandu car il est le plus facile d’entretien. Il fait de l’ombre au parquet ciré, qui était autrefois l’unique type de parquet. La finition vernie rend le bois résistant, et entièrement étanche. Il ne peut donc pas être taché, et possède une durabilité incroyable.

Il existe différents types de vernis, qui permettent de donner à votre parquet l’aspect que vous souhaitez : brillant, satiné ou mat. Un vernis brillant aura un rendu classique, tandis qu’un vernis mat ou satiné donnera un style contemporain à votre intérieur. Vous avez également la possibilité de choisir la teinte du vernis, transparente ou colorée.

Notre conseil : Même si la finition vernie offre une durabilité et un nettoyage facile, elle nécessite d’être entretenue une fois par an avec l’application d’un rénovateur métallisant qui lui permettra de conserver tout son éclat.

Le parquet huilé

Le parquet huilé est très apprécié pour son rendu naturel. Cette technique permet de conserver l’aspect d’un bois brut. L’application de l’huile agit comme un film protecteur sur le bois et le protège des rayures, de l’eau et autres agressions du quotidien. Elle n’altère pas l’apparence du parquet et est totalement invisible. Il est important de savoir que l’huile utilisée est un produit naturel et donc respectueux de l’environnement et sain pour la santé.

Le parquet huilé est également facile d’entretien. Faites attention cependant à ne pas utiliser d’eau, mais des produits bien spécifiques à ce type de revêtement.

Notre conseil : Il est nécessaire d’appliquer une nouvelle couche d’huile au minimum une fois par an, pour que votre sol soit protégé de façon optimale et ne se tache pas.

Retrouvez tous nos produits et réalisations sur www.carresol-parquet.com

Devis gratuits et RDV personnalisés

Comment choisir la largeur de lame de son parquet ?

Lire Plus

En plus des réflexions que vous mènerez quant au choix de votre parquet, l’essence de bois qui convient le mieux à l’endroit où vous souhaitez le placer ainsi qu’au motif le plus approprié pour votre pièce, il vous faut songer à un détail qui a son importance : la largeur des lames. Voici quelques conseils qui vous aideront à comprendre pourquoi la largeur des lames de votre parquet est importante ainsi que ses conséquences sur le rendu final, une fois votre parquet posé.

Les différentes dimensions des lames de parquet

Tout autant qu’il existe différentes longueurs de lames de parquet (les lames « longues » mesurent en général entre 180 et 220 cm alors que les lames dites « courtes » mesurent de 30 à 120 cm), vous aurez très certainement le choix, au moment de votre achat – entre plusieurs largeurs de lames. D’une manière générale, les dimensions sont les suivantes :

  • S : jusqu’à 70 mm
  • M : 90 mm
  • L : de 120 à 130 mm
  • XL : de 150 à 170 mm

Les mesures ci-dessus ne sont données qu’à titre indicatif, bien entendu, car elles peuvent varier en fonction du parquet choisi.

Adapter la largeur et la pose des lames à la pièce

Pour déterminer la largeur des lames de votre parquet, réfléchissez d’abord à l’effet que vous souhaitez donner à votre pièce : souhaitez-vous l’allonger ou l’élargir ? La pièce en question est-elle étroite ? Y a-t-il beaucoup de passage ? Dans quel sens se fait le passage ? Au-delà de la largeur des lames, il vous faudra penser à la pose, c’est-à-dire au sens des lames de parquet. Dans un couloir, par exemple, vous souhaiterez certainement poser les lames dans le sens de la marche, c’est-à-dire parallèlement au côté le plus long du couloir, afin de donner une impression de longueur et d’espace.

Sachez également que les lames de votre parquet ne doivent pas être parallèles à la fenêtre principale de la pièce : leur orientation se fait selon la source de lumière naturelle.

Concernant la largeur des lames du parquet, elle va de pair avec la taille de la pièce : pour un espace étroit, privilégiez des lames de petite ou moyenne largeur, de manière à ne pas réduire la pièce, visuellement. Plus encore : des lames étroites donneront une impression de volume dans une pièce relativement petite à la base.

Des lames de parquet à la largeur étroite et posées dans le sens de la longueur permettent d'agrandir vos couloirs

Des lames de parquet à la largeur étroite et posées dans le sens de la longueur permettent d’agrandir vos couloirs – ( Source : Pinterest )

 

Largeur de lame de parquet et esthétique globale

Vous l’aurez compris : les dimensions de vos lames impactent directement sur l’esthétique de votre parquet, tout comme l’essence de bois, la pose ou encore les motifs. Il vous faut donc réfléchir au style de la pièce : rustique, industriel, contemporain…  D’une manière générale, il est possible de regrouper l’effet de style créé par les lames de parquet selon leur largeur. En voici un aperçu :

  • Les lames de parquet aux petites dimensions : les lames étroites donnent un effet cosy et chaleureux à la pièce, en lui conférant un esprit rustique, de type maison de campagne.
    Attention toutefois : des lames de trop petite largeur, posées dans une grande pièce, peuvent venir surcharger cette dernière.
  • Les lames de parquet larges : elles sont versatiles et l’on peut les adapter au style que l’on souhaite créer. Ainsi, par exemple, un parquet à lames larges patinées créera une ambiance familiale et confortable dans un séjour ou une salle à manger ; les mêmes lames, pourvues d’une finition huilée, donneront un aspect vieilli, plus moderne, à votre habitat. Pour une ambiance rétro, optez pour des lames larges de couleur marron fumé, par exemple.

D’une manière générale, la largeur des lames contribue au rendu esthétique de votre parquet et de votre logement : en choisissant des lames fines, votre sol formera une unité. Plus larges, elles seront mises en valeur, nécessitant d’autant plus d’attention particulière à leur orientation dans la pièce dans laquelle elles seront posées.

les lames larges de parquet renforcent le style moderne et épuré de votre intérieur

les lames larges de parquet renforcent le style moderne et épuré de votre intérieur ( Source : pint)

Zoom sur le style industriel

L’engouement actuel des propriétaires pour le style « factory » (ou style industriel) nous invite à nous arrêter un instant sur les lames qu’il convient de choisir pour créer un style industriel parfait. Ainsi, pour être en phase avec l’esprit authentique industriel, optez pour des lames XXL, car ce style est synonyme d’objets surdimensionnés : un esprit qu’il faut impérativement recréer du sol au plafond. Teintées ou vieillies, vos lames de grande largeur contribueront amplement au style industriel que vous souhaitez créer.

Lame de parquet large - Parquet contrecollé chêne Orégon - Dimension 15*190 mm

Lame de parquet large parfaite pour un look Industriel ! – Parquet contrecollé chêne Orégon – Dimension 15*190 mm ( Source : Carresol-Parquet )