Maîtrisant les contraintes que peuvent présenter certains espaces, Eliel Arnold adapte ses travaux d’architecture d’intérieur au bien être humain. L’objectif étant que le corps et l’esprit s’épanouissent naturellement et sans efforts à l’environnement qui nous entoure. Vous pouvez retrouvez en détail les particularités de ses projets et de ses approches architecturales uniques sur le site de l’Agence Eliel Arnold.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Eliel Arnold, je suis architecte d’intérieur. En 2009, après avoir été diplômé de l’Institut des Arts Appliqués, j’ai fondé ma propre agence, Eliel Arnold, qui conçoit et réalise des espaces où l’on se sent bien !

Pourquoi avez-vous choisi le métier d’architecte d’intérieur ?

​La lumière artificielle, une circulation entravée, un espace étriqué, des matériaux froids, des canalisations bruyantes, sont autant de facteurs qui affectent, parfois profondément, le bien-être des personnes qui se trouvent dans un espace.

C’est en réponse au développement des espaces « irritants » que j’ai créé une agence d’architecture d’intérieur, Eliel Arnold, dédiée au bien-être. L’agence conçoit des espaces où chacun se sent bien et où les corps se meuvent naturellement. Les bruits sont domptés, les matériaux sont chaleureux et la lumière naturelle privilégiée autant que possible.

Appartement Paris XIV - Eliel Arnold Architecte d'intérieur
Appartement Paris XIV – Eliel Arnold, Architecte d’intérieur – Crédit photo : Benjamin Ayache

Quels sont vos sources d’inspirations ? Vos référents ?

Je pense immédiatement à Peter Zumthor. C’est une agence que j’admire parce qu’on sent que sur chaque projet, il y a eu le temps du dessin et du détail : les bains thermaux à Vals quelle réussite !

Quelles sont selon vous les qualités indispensables pour être un bon architecte d’intérieur ?

Sur un chantier, les raisons de s’alarmer ne manquent pas : fossé entre la projection mentale du client et la réalisation concrète de l’espace, dépassement du budget ou du temps impartis, entrepreneurs qui lâchent en cours de route, malfaçons qui ne sont découvertes qu’après la livraison.
Je pense qu’un architecte d’intérieur digne de ce nom doit proposer une méthode de travail qui minimise chacun de ces risques.

Centre d'Affaire Paris XVI - OCP Finance - Eliel Arnold, Architecte d'intérieur - Crédit photo : Benjamin Ayache
Centre d’Affaire Paris XVI – OCP Finance – Eliel Arnold, Architecte d’intérieur – Crédit photo : Benjamin Ayache

Sur quels types de projets travaillez-vous ?

Beaucoup d’espaces dédiés au bien-être nous sollicitent parce qu’ils sont sensibles à notre démarche : par exemple, nous avons conçu le plus vaste espace dédié au Bikram Yoga à Paris, à partir d’un ancien local de la Poste.

Des professionnels enfin, désireux de proposer un environnement de travail qui garantissent la meilleure productivité : nous intégrons des bureaux dans un appartement haussmannien conçu au XIXe siècle, en privilégiant la lumière naturelle et la fluidité de la circulation des corps.

Bikram Yoga Rive Gauche - Eliel Arnold, Architect d'intérieur - Crédit photo : Benjamin Ayache
Bikram Yoga Rive Gauche – Eliel Arnold, Architect d’intérieur – Crédit photo : Benjamin Ayache

Quel est le projet qui vous a le plus marqué ?

Des particuliers soucieux d’espaces confortables peuvent faire appel à nous : en 2014, nous sommes intervenus dans un château en région parisienne datant du XVIIIe siècle, dans lequel nous avons notamment créé une piscine située au sein d’une ancienne orangerie. Le défi consistait à réaliser une intervention très subtile afin de ne pas dénaturer cette magnifique orangerie et préserver la sensation de bien-être que l’on ressentait immédiatement en y entrant.

Création d'une piscine privée - Eliel Arnold, Architecte d'intérieur - Crédit photo : Benjamin Ayache
Création d’une piscine privée – Eliel Arnold, Architecte d’intérieur – Crédit photo : Benjamin Ayache

Comment imaginez-vous votre métier dans dix ans ?

Dans dix ans, notre agence continuera à se mobiliser pour lutter contre les espaces irritants, car le travail ne manque pas !

Bureaux Haussmanniens - Paris VIII - Eliel Arnold, Architecte d'intérieur - Crédit photo : Benjamin Ayache
Bureaux Haussmanniens – Paris VIII – Eliel Arnold, Architecte d’intérieur – Crédit photo : Benjamin Ayache